zone d'authentification des membres

 
  deja 34552 membres .. mais avec ou sans toi ???

Bienvenue sur World Muzik Crew.Com. Creez-vous un compte gratuitement et profitez pleinement du site

S'identifier / Devenir Membre

perdu votre mot de passe ???
SEFYU / INTERVIEWS SUR WORLDMUZIKCREW.COM
   Interview de : Sefyu
  · rĂ©alisĂ©e le : dimanche 27 novembre 2011 par west in zic
  · correction par : tatiana_wmc

  <<< precedentsuivant >>>  



sefyu







sefyu. 'en noir et blanc', 'la vie qui va avec', 'molotov 4', 'suis-je le gardien de mon frère ?', 'mon public', autant de titres, autant de tubes, qui résument un artiste. ancien footballeur devenu rappeur, sefyu a bousculé le rap français de sa voix lourde, de ses beats énergiques et de ses textes conscients. un succès auprès du public de base, du grand public, et de l'establishment, qui lui a valu une victoire de la musique en 2009.
aujourd'hui, le rappeur d'aulnay sous... revient avec un nouvel album, ' oui, je le suis', et un nouveau single 'undercov', qui mélange le meilleur de ses lyrics incisifs et engagés au plus lourd de ses beats pour faire remuer les massives.
a l'occasion de sa tournée de promotion avant la sortie de ce 3e album, nous l'avons rencontré avant un petit concert avec tout le crew du g-huit.

•west in zic : comme pour 'suis-je le gardien de mon frère', tu as démarré une nouvelle fois une tournée dans les quartiers de france afin de promotionner ton nouvel album. explique-nous cette volonté de ta part d'aller à la rencontre des jeunes...
sefyu : nous en tant qu'artiste, je pense qu'on peut amener une certaine activité dans certaines zones de france. c'est pour ça que moi en l'occurence, j'aime bien avoir cette démarche de venir rencontrer des jeunes dans des coins où ils n’ont pas l'habitude de voir des gens comme nous, pour essayer de leur dire qu'il peut exister de l'espoir vis-à-vis de personnes comme nous, parce que dans la vie tout est possible... en même temps c'est un peu pour casser l'image : parce qu'on est artiste on a tendance un peu à être inaccessible, à être un peu enfermé dans son coin... c'est un peu ça l'objectif, donner un peu d'énergie à tous ces quartiers défavorisés.

•west in zic: tu penses qu'il n'y a pas assez de stars qui se déplacent dans les quartiers défavorisés afin de se rapprocher des jeunes, leur public ?
sefyu :simplement, j'ai envie de dire que les jeunes ont déjà des familles, des frères, des parents,pour pouvoir s'exprimer, échanger, les faire avancer. mais, moi, quand j'avais leur âge, j'avais plutôt tendance à écouter des gens de l'extérieur. malheureusement, on a plus tendance à écouter ces personnes-là que les gens issus de sa propre famille. c'est-à-dire qu'on a plus tendance à écouter des artistes, à écouter des grands du quartier qui ont une influence, etc. nous, on peut avoir une influence là-dessus, et donc il faut essayer d'apporter sa petite touche, essayer de faire passer des messages... pour moi c'est important. je continue à le faire. j'ai commencé à le faire depuis 4 ans. je continuerai à le faire parce que ce que nous faisons est aléatoire, la musique ça dure pas éternellement. je pense que tout dans la vie ne dure pas éternellement, déjà à la base. lorsque j'ai commencé, je savais déjà que j'allais en finir avec ça. aujourd'hui, bon, je continue à fonctionner, mais demain, je pense que lorsque tout s'arrêtera, ce qu'on gardera de toutes ces expériences-là, c'est le contact que l'on aura effectué avec les gens, c'est l'échange qu'on aura pu avoir avec certaines personnes. et ça c'est impérissable. même si t'es plus en activité dans tes passions, à savoir moi dans la musique, je pourrai continuer à rencontrer des personnes, à échanger, à parler avec eux. et ça, ça passe par le respect. il faut respecter les gens. il faut respecter autant les plus jeunes comme les plus adultes, et respecter leur démarche...

•west in zic : c'est dans ce sens que tu avais appelé ton précédent album 'suis-je le gardien de mon frère ?' et le nouveau 'oui, je le suis' ? c'est une réponse à la question posée avant ?
sefyu :on va dire que c'est une continuité. aujourd'hui plus une confirmation qu'une affirmation de tout ce que j'ai entrepris depuis quelques années. je me sens mieux. je me comprends mieux dans mes actions. parce que je grandis, j'ai beaucoup plus de maturité. Ça ne veut pas dire que je ne suis plus très jeune non plus, mais ça veut dire que tous les jours dans la vie on apprend des choses, on évolue. et aujourd'hui je me sens plus capable d'endosser des responsabilités. avant, on avait moins cette expérience de l'extérieur, des villes, où on pouvait avoir de l'influence sur les jeunes. on pouvait pas se rendre compte de l'influence de nos textes par exemple. aujourd'hui, je le mesure plus parce que j'ai eu l'opportunité de rencontrer des personnes, d'avoir des critiques... et forcément, j'ai une vision plus précise, et donc c'est pour ça que j'ai créé plus de confiance, que je m'affirme avec plus de confiance.




•west in zic: parle-nous de ton nouveau single, 'undercov'avec des textes un peu plus conscients, je dirai, par rapport à 'molotov 4', le hit de ton précédent opus...
sefyu : en fait, on a toujours eu cette démarche d'envoyer des morceaux un peu virulents. dans un premier temps pour bousculer un peu les idées, les gens, etc. sur cet album, j'ai l'opportunité de faire parler mon message plus rapidement, parce qu'on m'écoute un peu plus, parce que les médias sont un tout petit peu plus attentif à ma démarche. c'est pour ça que j'ai voulu faire passer ce morceau-là dans un premier temps... avec de la réflexion. je l'ai fait sur le premier album 'qui suis-je ?', c'était 'la vie qui va avec, j'ai envoyé un titre comme 'la légende', qui était aussi un titre conscient. donc moi ça a toujours été mon intention. après 'molotov 4', ça a pris une proportion... c'est un titre qui a pris un level que nul ne pouvait maîtriser. c'est devenu plus qu'un single on va dire, c'est devenu une hymne chez beaucoup de personnes, et puis voilà. mais c'est vrai que 'undercov', c'est un morceau où j'ai voulu assimiler le fond et la forme. le but, c'était de faire passer des messages en restant en mouvement.. tout le temps en mouvement, avec un son qui groove, un son qui bouge... c'est vrai que c'est un titre différent, mais il y a d'autres qui vont arriver, qui vont peut être faire penser à 'molotov 4', j'en sais rien, on verra bien (rires).

•west in zic quel bilan pourrais-tu porter sur toutes ces années, maintenant que tu démarres une nouvelle aventure ?
sefyu : on a su gérer notre carrière. quand je dis notre carrière, je parle de toute l'équipe, parce qu'on est vraiment une famille. il y a dj first mike, il y a rr, il y a baba, il y a dj smaïn l'artificier. il y a g-huit, le label. les artistes aussi qui sont dans le g-huit, à savoir [ndr : check voir le roster complet du g-huit pour un encadré cf. suzax ?] sana, st4, ncc mon groupe... et donc, la chose c'est qu'on a su faire évoluer notre musique... on a su la défendre sur scène... et c'est ce qui nous a permis, je pense, de rester encore aujourd'hui dans les temps. parce que si on n'avait pas eu cette volonté d'aller sur scène, de préparer des shows et de vraies prestations, je pense pas pas qu'on aurait pu avoir cette longévité. et donc voilà, c'est vraiment un ensemble. aussi créer de la proximité avec les gens, donner un droit de réponse par rapport à ce qu'on dit, ce qu'on fait à travers nos textes... c'est surtout ça je dirai le leitmotiv, qui fait en sorte qu'on soit toujours dans l'air du temps, toujours sur le long terme. c'est ce qui fait durer un artiste je pense, la proximité et la scène.

•west in zic: il faut d'ailleurs avouer que tu donnes vraiment de toi-même, tu es une vraie bête de scène. où tires-tu toute cette force, cette énergie ?
sefyu : je pense qu'on est des bêtes de scènes parce qu'on est tout un groupe. on est tous plus ou moins des gens motivés, et puis, quand on est sur scène, on a tous cette même intention de faire vibrer le public, tout le monde met la même énergie pour ça. je pense pas mettre beaucoup plus d'énergie que les autres collègues qui sont avec moi... et puis quand j'ai une baisse de régime, je sais qu'il y a rr qui est là pour mettre le feu, dj first mike pour prendre la parole, pour rythmer le show, il y a baba pour calmer un peu les ardeurs quand on est très très motivé... donc chacun a son rôle.




•west in zic : comment vois-tu la musique et son évolution à l'heure actuelle, avec la guerre que livre les majors contre le piratage ? comment un artiste peut-il vivre aujourd'hui ?
sefyu : moi j'ai envie de dire que paradoxalement, un artiste qui est téléchargé sur internet, c'est quelqu'un qui fonctionne forcément. c'est quelqu'un qu'on aime écouter. après c'est vrai qu'il y en a qui écoutent avant d'acheter des albums, parce qu'ils ne connaissent pas la qualité du cd. en même temps, le téléchargement, ça permet à des artistes de s'exporter aussi... pour ceux qui n'ont pas forcément accès aux cd, parce que le cd n'est pas commercialisé dans leur ville ou dans leur pays... ils peuvent aussi avoir accès à notre musique, ça peut créer une demande... Ça nous est arrivé d'aller jouer en république tchèque, à moscou, au gabon, au bénin, en italie, en espagne, au maroc, en tunisie, au canada... je pense que sans internet et les clips on aurait peut-être pas pu. c'est tout un aspect qu'il faut prendre en compte. c'est vrai que le téléchargement nuit à la vente de disques, mais il faut essayer de relativiser et se dire que le téléchargement permet aussi à des artistes de s'exporter.
•west in zic : un dernier mot à rajouter ?
sefyu : l'album, le 17 mai 2010 : 'oui, je le suis', un album de plus...

•west in zic : merci sefyu

liens web :
•http://www.myspace.com/sefyumolotov
•http://sefyunccofficiel.skyrock.com/
•http://www.because.tv/artistes/sefyu/index.php

remerciements au collectif jeunes 11






Auteur Commentaire
Aucun commentaire


LES DERNIERES NEWS

  were-vana et chabine prod sortent le (...)
  admiral t - pi yo met baye
  rachelle allison revient avec cari (...)
  e.sy kennenga - la foule et o konba (...)
  admiral t ft. kalash - love dont cra (...)
 LES INTERVIEWS

   interview de : aym zilla
   interview de : sefyu
   interview de : traxx
   interview de : yahde
   interview de : lorenz
 SUR LE FORUM DE WORLD MUZIK CREW

   offre de pra?t entre particulier
   offre de pra?t entre particulier
    vin kouta? ansanm - bhy2r - plates et tunes (mart...
   vin kouta? ansanm - bhy2r - plates et tunes (marti...
   brandnew clip bien high - kulu ganja x dj raptor x...

Partenaires : cyrille (exp) beaudry  dj snake  ks one radio  mixey.fr  musiczone514.com  paper toy'z  people bo kay  reggae-promo.com   seth the sound   sevenfaya  south indies crew  www.vincentmacher.com  
WEBSITE GENERATED BY RAP1PULSIF.COM FOR WMC


WORLD MUZIK CREW, PÉKÉ JINMIN LADJÉ, PÉKÉ JINMIN CÉDÉ !